Catégories
Communiqués

Le Gouvernement Wallon veut diminuer le montant de l’amende sur les certificats verts non rendus par les fournisseurs d’électricité !

Le Gouvernement Wallon veut diminuer le montant de l’amende sur les certificats verts non rendus par les fournisseurs d’électricité !

L’ASBL TPCV a pris connaissance de la volonté du gouvernement wallon de réduire le montant de l’amende sur les certificats verts manquants dans son

PROJET D’ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON MODIFIANT L’ARRÊTE DU GOUVERNEMENT WALLON DU 30 NOVEMBRE 2006 RELATIF A LA PROMOTION DE L’ELECTRICITE PRODUITE AU MOYEN DE SOURCES D’ENERGIE RENOUVELABLES OU DE COGENERATION

Le montant de cette amende est actuellement de 100€. La volonté du gouvernement wallon est de ramener celui-ci à :

-          90€ pour les deux derniers trimestres de 2014.

-          80€ pour l’année 2015.

-          75€ pour l’année 2016.

Outre le mauvais signal environnemental envoyé, l’ASBL TPCV déplore que cette manœuvre aura de lourdes conséquences pour des milliers de prosumers ainsi que pour certaines entreprises d’un secteur déjà durement touché.

En effet, de nombreux prosumers se sont vu proposer au moment de la signature du bon de commande de leur installation photovoltaïque un contrat d’achat de leurs CV à un prix fixe durant plusieurs années. C’est entre autres le cas de milliers de partenaires de l’entreprise Greenwatch.

Bien que l’amende ne soit plus infligée à aucun fournisseur en raison de l’abondance de CV sur le marché, une clause de résiliation permettant de dénoncer le contrat en cas de modification significative du cadre législatif est très souvent présente dans les contrats liant ces entreprises (Greenwatch,…) et le fournisseur d’électricité qui achète leurs certificats verts.

En conséquence, toute diminution du montant de l’amende permettra à ce fournisseur de mettre un terme au contrat, laissant des entreprises comme Greenwatch (ou autres traders de certificats verts) dans l’obligation de faire valoir leur propre clause de résiliation prévue dans leurs contrats avec le bénéficiaire final (prosumers sous régime Solwatt).

Cette réduction du montant de l’amende aura également des conséquences dramatiques pour beaucoup de producteurs verts industriels, leur business plan (et les contrats d’achat de certificats verts) étant bâti sur un montant d’amende de 100€ par CV manquant.

L’Asbl TPCV demande donc au Gouvernement Wallon de ne pas approuver ce projet d’arrêté qui fragilisera encore un secteur déjà durement touché ces derniers mois et engendrera également un manque à gagner pour les producteurs Solwatt possédant un contrat avec une société d’achat de certificats verts.

Le conseil d'administration.

Catégories
Communiqués

Le compteur électrique ne tournera (presque) plus à l’envers pour les prosumers

Le compteur électrique ne tournera (presque) plus à l'envers pour les prosumers

La CWaPE (commission wallonne pour l’énergie) prône la quasi suppression du principe de compensation (compteur qui tourne à l’envers) pour les 120.000 détenteurs d’une petite installation de production d’électricité verte.

Concerne : proposition CD‐14b21‐CWaPE‐889 de "révision du règlement technique pour la gestion des réseaux de distribution d'électricité en Région wallonne et l’accès à ceux‐ci" rendue en application de l’article 13 du décret du 12 avril 2001 relatif à l’organisation du marché régional de l’électricité.

Au travers de cette proposition, une modification d’article du règlement technique a particulièrement retenu notre attention. L’article 153§4 du précédent règlement mentionnait :

En BT avec relevé sur base annuelle, le producteur qui dispose d’une unité de production d’énergie verte d’une puissance inférieure ou égale à 10 kVA, certifiée et enregistrée comme installation de production d’électricité verte auprès de la CWaPE, peut bénéficier d’une compensation entre les prélèvements et les fournitures au réseau, pour chaque période comprise entre deux relevés d’index.

La CWaPE propose de le remplacer par le nouvel article 154 :

Uniquement en BT avec relevé sur base annuelle, le producteur qui dispose d’une unité de production d’énergie verte d’une puissance inférieure ou égale à 10 kVA, certifiée et enregistrée comme installation de production d’électricité verte auprès de la CWaPE, peut bénéficier d’une compensation entre l’énergie prélevée et l’énergie injectée dans le réseau, pour chaque période comprise entre deux relevés d’index.

Cette acceptation par le Ministre Nollet de la présente modification annihilerait en quasi-totalité le principe de compensation (ou compteur qui tourne à l’envers).

Sachant que l’acceptation de cette modification ne requiert aucun vote mais uniquement la signature du Ministre de l’énergie Nollet et du Ministre-président Demotte, l’Asbl TPCV demande une non-signature par les deux Ministres sus-mentionnés de la présente modification !

Le non-respect de cette demande consisterait en une nouvelle agression contre les 120.000 familles wallonnes ayant investi dans les énergies renouvelables sous l’encouragement du gouvernement wallon.

Ce même non-respect de cette demande entraînera une saisie immédiate de la juridiction compétente par l’Asbl TPCV, son conseil d’administration et ses membres en vue de faire valoir les droits de ces derniers !

Nous constatons que seuls d’obscurs intérêts financiers profitant aux lobbies intercommunaux résultent de ces changements soudains de la politique régionale en matière de promotion des énergies renouvelables.

Les 120.000 familles concernées deviennent donc des cibles de choix en vue de compenser la gestion hasardeuse du gouvernement wallon dans ce dossier depuis 5 années.

Cette fois, il est temps d'avertir vos voisins, connaissances, amis, ... des Changements à venir.

Quoiqu'il en soit, l'Asbl TPCV mettra TOUS les moyens nécessaires pour empêcher une telle spoliation de ses membres

Le conseil d'administration.

Catégories
Communication aux membres

Nouveau site TPCV

Bienvenue dans l'espace membre du nouveau site web de TPCV.

Nous espérons que ce nouveau site vous plaît, n'hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions par mail, via la rubrique "Contact" prévue à cet effet.

Vous pouvez dès à présent lire dans votre espace membre des news réservées aux membres de l'ASBL (ce que vous êtes en train de faire maintenant).

N'hésitez donc pas à venir voir régulièrement les news dans cet espace.

Catégories
Communiqués

TPCV – Lampiris

RACHAT DES CERTIFICATS VERTS

Chers membres effectifs et adhérents,

Vous avez été nombreux à nous interpeller ces derniers mois suite à l'allongement souhaité par Elia et le gouvernement wallon en matière de paiement des certificats verts.

En effet, le délai entre l'encodage sur l'extranet de la CWaPE et le paiement par Elia se situe actuellement entre 100 et 120 jours maximum.

Une solution a été dégagée et la société LAMPIRIS s'est engagée à racheter les certificats verts aux membres de l'Asbl TPCV au prix de 65€ et ce dans un délai de 10 à 30 jours maximum, que les membres de TPCV soient clients de LAMPIRIS ou non !

Toutes les informations pratiques vous seront communiquées sous peu.

Aussi, au travers de cette offre, LAMPIRIS a tenu à marquer son soutien aux "prosumers" que nous sommes et à s'impliquer encore un peu plus dans un monde plus vert.

Aussi, lorsque cela fait de longs mois que nous sommes pointés du doigt comme étant les principaux responsables de l'augmentation de la "surcharge d'Elia", nous osons espérer que cette mesure permettra de faire cesser cette communication du fait de la non application du prix régional garanti à charge de cette dernière.

Le conseil d'administration.

http://www.lampiris.be/fr/blog/lampiris-touche-pas-mes-certificats-verts

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140225_00439228

Catégories
TPCV à la Télévision

22/02/2014: TPCV Assemblée Générale 2014 – RTL-TVI

Reportage AG TPCV - RTL-TVI

Catégories
TPCV à la Télévision

22/02/2014: TPCV Assemblée Générale 2014 – RTBF

Reportage AG TPCV - RTBF

Catégories
TPCV à la Télévision

22/02/2014: TPCV Assemblée Générale 2014 – TV Lux

Reportage sur l'AG TPCV - TV Lux

Catégories
Actualités

L’Asbl TPCV mise à l’honneur !

Chers sympathisants,

Un jury composé de journalistes des rédactions de La Meuse (Sud Presse), Vlan – la Quinzaine, Vivacité et Télévesdre ont mis à l’honneur l’Asbl TPCV pour ses actions menées durant l’année 2013.

Ce jury a nominé un des administrateurs de l’Asbl, Jean-Guy CHANTEUX, comme citoyen 2013 de l’arrondissement de Verviers.

Cet honneur récompense d’une part l’Asbl TPCV pour son travail accompli durant l’année écoulée mais également l’ensemble de ses membres sans qui, rien ne serait possible.

Grâce à vos votes nous avons déjà franchi sans encombre les deux premières semaines de sélection, nous sommes donc en finale !

En vue de soutenir cette nomination au citoyen Verviétois de l’année nous vous demandons de voter massivement pour Jean-Guy !

Une victoire nous assurerait une médiatisation importante et démontrerait une fois de plus notre détermination et notre solidarité !

Qui peut voter ?
TOUT le monde sans restriction « géographique ». Vous pouvez voter à plusieurs reprises (un vote par tranche de 24h).

Quand ?
Du 16 janvier au 30 janvier 2014 à minuit.

Comment ?
En suivant le lien : http://www.sudinfo.be/hommes_de_l_annee/verviers, Jean-Guy CHANTEUX est repris dans la catégorie « citoyen ».

Plus que jamais, l’Union fait la force

L’équipe TPCV

Catégories
Actualités

Assemblée Générale

Chers membres effectifs et adhérents,

Durant ce premier trimestre 2014 sera venu le temps de tenir notre assemblée générale concernant les activités et la validation des comptes 2013 de votre Asbl.

Cette même assemblée générale se tiendra au WEX (Wallonie expo) de Marche en famenne le samedi 22 février 2014 à 14h00.

Plusieurs invités seront présents également ainsi que le cabinet juridique qui nous représente.

L'année 2014 s'annonce d'ores et déjà comme celle de la mobilisation, c'est pourquoi nous demandons que celle-ci soit la plus grande possible. Votre présence compte. Les inscriptions débuteront courant janvier 2014.

Une communication complète parviendra dans votre espace membre début janvier 2014.

A cette fin, nous vous demandons de bien vérifier que vous avez accès à votre espace membre sur le site web de TPCV: www.touche-pas-a-mes-certificats-verts.be

Si vous devez redemander un nouveau mot de passe, merci de suivre les indications via le lien ci-contre: https://www.touche-pas-a-mes-certificats-verts.be/tuto-site-web/

Toute demande d'aide technique peut être demandée sur l'adresse suivante: support@touche-pas-a-mes-certificats-verts.be

N'oubliez jamais que les décisions prises à notre encontre à l'heure actuelle ne sont pas une fatalité. L'union fait la force.

Merci de partager un maximum.

L'équipe TPCV.

Catégories
Actualités

15/12/2013 : Lettre d’information n°11

Journée du Photovoltaïque RBF 13/12/2013

La journée du photovoltaïque organisée par la fédération des installateurs (RBF) se tenait ce vendredi 13/12 à l’Axis parc de Mont-St-Guibert.

RBF avait invité votre Asbl TPCV à venir présenter le point de vue des « prosumers » sur les dossiers en cours. Nous étions accompagnés d’une représentante du cabinet Misson au moment de notre présentation.

Le Ministre Nollet était présent pour dévoiler le nouveau plan Qualiwatt (applicable aux nouvelles installations à partir du premier janvier 2014) , la CWaPE également pour présenter l’aspect pratique et les différentes modalités pour sa mise en œuvre.

Ambiance électrique lors de la présentation de Qualiwatt par le Ministre Nollet, les différents installateurs présents fustigeant l’aspect tardif de la mise en place de ce nouveau plan et les carences de communication du GW à propos du photovoltaïque dans son ensemble.

Ensuite, ce fut au tour de la CWaPE de présenter les aspects pratiques et les modalités de la mise en œuvre de ce nouveau plan censé relancer la filière photovoltaïque wallonne.

Sûre de sa toute puissance, la CWaPE présentait la « tarification prosumers » comme chose acquise dès 2015. Cette même CWaPE était déjà sûre et certaine que la demande de tarification des GRD wallons auprès de la CREG allait aboutir sans autre forme de procès… Nous savons tous ce qu’il en est advenu, l’association flamande PV VLAANDEREN ayant renvoyé la CREG et ses juristes à leurs études.

Ceci ayant pour conséquence de retarder considérablement l’arrivée d’un quelconque texte sur le territoire wallon. Qu’à cela ne tienne, leur rage taxatoire étant sans limite, nous n’étions pas au bout de nos surprises…

Un installateur a interpellé la CWaPE quant au quota annuel admissible (12.000 installations) concernant le nouveau plan Qualiwatt, cet installateur jugeait en effet que le nombre d’installations risquait d’être rapidement atteint (sachant qu’il sera fractionné, chaque GRD ayant un certain quota trimestriel). J’espère que vous nous suivez toujours bien… C’est alors que l’incroyable se produit… Le président de la CWaPE mentionna le fait que ce quota pourrait être revu à la hausse SI la tarification prosumer devenait réalité. Ce même président de mentionner également que les « anciens » clients (ndlr : VOUS) n’étaient plus une priorité et que les installateurs devaient regarder de l’avant… (SIC)

Pire, la CWaPE mentionna alors que si la tarification venait à ne pas voir le jour, le principe de la compensation (votre compteur qui tourne à l’envers) pourrait parfaitement être revu pour ne plus  prendre en compte que le volet « énergie » que ce principe rapporte, soit +- 35% de sa valeur…

Les représentants de l’Asbl TPCV présents sur place ne se sont pas laissés démonter par cette énième menace et cette tentative maladroite de tenter une nouvelle division du monde du photovoltaïque en tentant cette fois de diviser installateurs et clients existants.

Vers 16h00, ce fut au tour de votre Asbl TPCV de présenter son point de vue et celui de ses membres à l’ensemble des installateurs présents. Après une rétrospective de la dramatique communication du GW ainsi qu’un rappel des multiples menaces dont nous sommes victimes depuis des mois, nous expliquons notre position sur les 3 points importants qui nous occupent :

Rétroactivité (réduction du facteur k pour les 79.000 prosumers concernés) : Aucune rétroactivité n’est envisageable même partiellement.

Tarification prosumer : Notre réponse fut claire : RIEN, zéro… A cette mention, le directeur des énergies de la CWaPE se tortillant sur sa chaise tout en ricanant, toisant du regard le président de TPCV avec un sourire moqueur. Nouvelle preuve de l’arrogance et du manque de respect de cette personne envers les prosumers. Régis lui a répondu sans se démonter que la CWaPE connaissait la position de TPCV sur ce sujet et que le dialogue primait sur le risque de voir 25.000 prosumers en colère devant la porte de cette dernière ou encore dans les rues de Namur. Le directeur des énergies renouvelables de la CWaPE se contentant de faire un geste par dessus son épaule simulant le fait de n’en avoir cure. Nouveau manque de respect évident. Soit, pour l’Asbl l’incident est clos, nous ne communiquons sur ces sujets qu’avec des personnes ayant un pouvoir de décision.

Révision du revenu cadastral : Rien, zéro,… Notre proposition est tranchée également. Même si cette menace est de loin la moins probable en ce moment. Mais pour combien de temps encore…

Nous avons terminé notre présentation en nous positionnant envers les installateurs avec un grand geste d’ouverture. Là où la CWaPE tente de diviser le monde du photovoltaïque l’Asbl TPCV pose un geste de soutien au secteur et de rassemblement des forces vives. TPCV a communiqué aux installateurs que notre priorité serait également de trouver des professionnels capables de reprendre les garanties et d’assurer un service adéquat aux membres dont l’installateur a disparu. Nous espérons boucler ce dossier et être en mesure de mettre ce service en route pour février ou mars 2014. Plus d’infos suivront.

Notre présentation fut bouclée sur un triple constat et une conclusion:

-les lois changent…
-les Ministres passent…
-Mais les clients, eux, ils restent…

Conclusion : le temps d’imposer les choses aux prosumers et de les mettre devant le fait accompli est bel et bien révolu.