31/05/2013: Communiqué de presse

Catégories
Communiqués

31/05/2013: Communiqué de presse

Suite à la publication ce jeudi 30 mai du communiqué de presse du gouvernement wallon concernant la traduction juridique de l’accord SOLWATT ainsi que l’approbation de la tarification progressive et solidaire.

Le conseil d’administration de l’Asbl TPCV regrette que la traduction juridique annoncée par le  gouvernement wallon débouche sur un effet rétroactif des accords pris avec les « prosumers » possédant des panneaux photovoltaïques dont le bon de commande a été signé avant le 01/12/2011(sous régime d’octroi de certificats verts durant 15 années). Ces derniers  se voient purement et simplement privés de 5 années de certificats verts.

Nous ne pouvons également que constater la tendance du gouvernement wallon de tenter de diviser sa population ; tout d’abord entre propriétaires et non propriétaires de panneaux photovoltaïques ensuite entre « prosumers » se trouvant dans des régimes différents d’octroi de certificats verts. Nous estimons cette attitude indigne d’une autorité censée représenter l’ensemble de ses administrés.

Le conseil d’administration de l’Asbl TPCV remarque avec étonnement la disparition pure et simple de la période de rentabilité annoncée à grand renfort de communication par le gouvernement wallon ces dernières semaines. Période après laquelle le rendement des panneaux photovoltaïques diminue et où des investissements supplémentaires sont hautement probables (remplacement onduleur).

En outre, le communiqué de presse du gouvernement wallon stipule une série de mesures concernant la tarification progressive et solidaire. Une des mesures prévoit l’octroi à chaque ménage d’une allocation de 500kw/H par année. Nous appuyons cette décision censée réduire la facture du citoyen « non prosumer ». Nous nous réjouissons que d’après le communiqué, celle-ci s’applique à TOUS les citoyens, « prosumer » ou non. Une question se pose néanmoins : Quelle compensation sera perçue par le « prosumer » qui possède une installation lui permettant d’assurer son autonomie de consommation ?

En conclusion, le conseil d’administration de l’Asbl TPCV ne peut que constater l’obstination du gouvernement wallon à refuser à certains propriétaires de panneaux photovoltaïques d’obtenir ce qui leur avait été promis et ce sans autre forme de procès. La rétroactivité dénoncée ci-dessus  s’ajoute à la prochaine tarification (ou redevance ?) qui sera imposée par les gestionnaires des réseaux de distribution à TOUS les producteurs d’énergie verte se trouvant sous le plan SOLWATT. Constatant avec stupeur le franchissement de la « ligne rouge » par le gouvernement wallon concernant la rétroactivité, celle-ci  impactant des dizaines de milliers de foyers, le conseil d’administration accompagné de son conseil entreprendra tous recours possibles pour faire valoir les droits de ses 7000 membres déjà inscrits. Chiffre en constante augmentation.

En pratique, l’adhésion à notre Asbl est possible :

L'équipe TPCV.